Lu sur le web - écrit par une prof en activité - diffusé avec son autorisation

Macron veut interdire l’instruction en famille pour lutter contre « l’intégrisme islamiste » et le « séparatisme »...
Je ne ferai pas une longue tartine sur le sujet, mais juste quelques mots : les frères Kouachi sont de purs produits de l’école républicaine. Ils sont allés à l’école publique, et au collège public.
Le problème principal c’est l’abandon complet des populations pauvres, va dans un collège de REP+ et tu comprends tout de suite que les gamins qui sont là ont toutes les meilleures raisons du monde d’avoir la haine.
Tiens ça me ferait marrer d’avoir leurs statistiques : parmi les fichés S, combien ont été instruits en famille ? Combien viennent d’une ZEP abandonnée dans l’académie de Créteil ?
... et parmi les familles qui instruisent leurs enfants, quelle proportion de musulmans pratiquants ?
À mon avis et selon ma petite expérience, BEAUCOUP MOINS que de cathos intégristes...
Et en parlant des cathos : les établissements privés hors contrat cathos non mixtes, ça va, c’est républicain ? À Nantes quand tu vois la mère conduire son minibus, décharger 3 ou 4 garçons en culotte courte bleu marine et repartir avec ses 3 ou 4 filles en cardigans bleu marine, y’a pas de séparatisme ?
Et le contournement de la carte scolaire ? Aller dans le privé ou choisir une option ou demander une dérogation pour rester entre blancs/bourgeois, comme le font une immense majorité de ceux qui vivent près d’un collège difficile, c’est pas du séparatisme ça ?
Bref : plus de profs, moins d’élèves par classe, des remplaçants pour chaque absence, des profs titulaires et formés pour les zones difficiles, ça, y’a pas moyen. Mais interdire aux gens qui sont pas dans le moule d’exister, là, c’est urgent...